10 ans, 10 artistes, 10 oeuvres

Marc Pessin : du 7 au 29 septembre
« Regard et plissement »

www.galeriele116art.com

Les translations  sont faites sur les photos de Joseph Caprio.

 www.joseph-caprio.com

marc-pessin-2018.jpg

Ce ne sont pas là convergences fortuites et d’alleurs les translations viennent le confirmer, lesquelles translations appartiennent bien d’abord au domaine scientifique en toute légitimité.

On sait qu’il faut entendre par translation un phénomène depuis longtemps repéré par les physiciens, à savoir que les positions d’une même ligne droite liée à un corps ou à une figure restent délibérément parallèles lorsque ce corps ou cette figure se déplace, et cela quels que soient les mouvements qu’on imprime à ce corps, quels que soient aussi les obstacles qu’il rencontre ou qu’on lui oppose, engendrant plis et plissements divers.

Plus simplement, songeons aux plissements géologiques que nous connaissons bien en nos contrées, plissements qui nous donnent à penser que cette seule et même poussée profonde qui a dessiné ces plis parallèles qui paraissent ne devoir jamais s’arrêter.

Ou bien songeons, mieux encore, aux coulées volcaniques et à leurs traces qui ne cessent de se répéter, superposés, les mêmes motifs toujours recommencés dans une durée qui semble aussi échapper au temps. Car la nature fait merveille en matière de translations.

Or, c’est bien là aussi ce que nous proposent, chacune en une superficie bien déterminée se faisant archétype d’un monde total, les oeuvres de Marc Pessin, qui se placent sous leur enseigne.

Jean Burgos
Conférence « Quand la science se fait art », extrait

Horaire
15h-19h00
du jeudi au samedi
1er dimanche
de chaque mois
et sur rendez-vous

Galerie le 116art
116 route de frans
(derrière la gare)
69400 Villefranche-Sur-Saône
tél: 06 60 51 89 22
mail: galeriele116art@orange.fr

Pour suivre les actualités présentes et futures de Marc Pessin,
abonnez-vous à la newsletter