L’âme silencieuse des paysages du temps éternel.

Découvrant la Chartreuse en venant de Paris, Marc Pessin est tombé très vite sous le charme de l’atmosphère originale d’une région marquée par la présence de ses montagnes, ses églises, ses chapelles et ses maisons édifiées en pierres, si caractéristiques des monts et vallées situés en cet endroit du Dauphiné où il décidera de s’établir.  

C’est de la découverte admirative de cette région dont témoignent les rares dessins ici présentés, réalisés par un artiste encore jeune, mais qui, au commencement de ce qui allait être une longue carrière faite d’une extraordinaire diversité créatrice, fixa fort heureusement, pour qu’elle ne s’oublie pas et puisse être conservée en l’esprit, l’âme silencieuse des paysages du temps éternel.   

Soyez curieux, cliquez sur les images pour les agrandir et lire les descriptions !